Tanzanie
Préhistoire et animaux sauvages

Géo-Découverte organise des voyages aux parcs nationaux du Serengeti, de Tarangire, de Manyara et d’Arusha, la réserve naturelle du Ngorongoro et les Gorges d’Olduvai. Vous serez accompagnés par un guide professionnel qui vous fera partager ses connaissances, en vous expliquant les différentes formes d’habitat et les traces laissées par le passage de certains animaux.

A présent il n'y a pas de circuits disponibles pour cette destination. Découvrez nos safaris et voyages culturels en Namibie et Ethiopie ou bien contactez-nous pour un voyage sur mesure.


Les parcs nationaux de Tanzanie

Le Serengeti est situé au nord de la Tanzanie. Dans ses réserves, on peut apprécier la nature telle qu’elle était à l’époque des premières explorations, en plus de la classique observation de la faune à bord d’un véhicule, afin de voir ce que beaucoup considèrent comme la plus grande concentration d’animaux sauvages au monde. 

La zone de conservation du Ngorongoro a été fondée en 1959. Elle s’étend sur 8300 km2, dont 260 représentent un gigantesque cratère, où la densité animale est la plus importante d’Afrique. L’intérieur du cratère abrite un lac alcalin plus ou moins sec selon les saisons, la forêt de Lerai (acacias jaunes) et quelques étangs. Parmi les espèces dénombrées figurent de nombreux oiseaux, telles des autruches, des grues couronnées ou encore des flamants roses. Plusieurs mammifères ont trouvé refuge au fond de la caldera, comme des zèbres, des buffles, des gazelles, des lions, des rhinocéros, des éléphants, des hippopotames et bien d’autres encore.

A l’ouest de la chaîne des volcans, se trouvent les Gorges d’Olduvai, site préhistorique de grande importance. Il s’agit en fait d’une fracture de 40 km de long, située déjà dans les plaines du Serengeti, mais appartenant à la zone de conservation du Ngorongoro, d’une profondeur avoisinant les 100 m et d’une étendue d’environ 250 km2. Les archéologues et paléontologues y ont fait des découvertes d’ossements fossilisés d’hominidés et d’animaux préhistoriques qui permettent de mieux comprendre la lente évolution de certaines espèces animales. Ils y ont trouvé des traces d’habitat et la présence d’outils, et de ce fait, ont apporté une meilleure connaissance des techniques humaines.

Les parcs nationaux de Tarangire et de Manyara, au sud d’Arusha, offrent un univers peuplé d’oiseaux attirés par les marécages de Tarangire et le lac salé de Manyara, présentant un écosystème à part. La flore déploie toute sa beauté avec d’impressionnants baobabs et des acacias attirant les lions qui ont rendu le parc de Manyara célèbre.

Voyages sur mesure

Afin de vous proposer des itinéraires base de travail ou source d’inspiration pour préciser votre idée (gratuits et sans engagement), complétez le formulaire ci-dessous.