Nature et histoire

Circuits et visites guidées dans l'Italie du Sud

Sicile
Voyages culturels en Sicile et les Iles Eoliennes

Circuits groupe guidé

  • Avec départ fixe ou à la carte
  • Guides ou conférenciers
  • Accompagnement partiel ou total

Départs et disponibilités

 

Voyages individuels

  • Vols et séjours en hôtels
  • Assistance sur place
  • Guide francophone (optionnel)

 

Autotours

Location de voiture, réservation de vols et hôtels, plusieurs variantes d'itinéraire, conseils pour personnaliser et préparer votre voyage
Sans guide ou regroupement
Choisissez un autotour et découvrez la Sicile à votre propre rythme

Variantes et prix

 

Voyages sur mesure

Contactez-nous

Découvrir la Sicile

Aucune autre île au monde, de proportions aussi modestes, n’a eu dans l’histoire un rôle supérieur ou même semblable à celui de Sicile, qui se présente sur la carte de la Méditerranée comme un pont jeté entre l’Europe et l’Afrique, entre l’Orient et l’Occident.

Terre émergée dans les ères géologiques des profondeurs de la mer, soumise à de fortes pressions par la poussée du continent africain, elle donna naissance, en des périodes relativement récentes, à un formidable système volcanique. Ainsi naquirent les Îles Éoliennes, résidence mythique d’Eole, Dieu du vent, et l’Etna, le plus grand volcan d’Europe, l’un des plus grands de la Terre, refuge des Cyclopes.

Les voyages culturels organisés par Géo Découverte en Sicile vous feront découvrir la Sicile et les Îles Éoliennes à travers leur histoire, art et paysages uniques. Consultez tous les itinéraires et circuits proposés ou bien profitez de nos offres spéciales.


Circuits en petit groupe

Les Iles Eoliennes: l'air, l'eau, la terre et le feu - Circuit guidé Sicile et Iles Eoliennes 14.09.2019 8 Dès 1'790 CHF SIC02 Voyage en groupe guidé  
La Sicile occidentale et ses îles Sicile et Iles Eoliennes 21.09.2019 8 Dès 2'050 CHF SIC06 Voyage en groupe guidé  
Voyage Générations - Voyage photo en Italie: Les terres d'Eole Sicile et Iles Eoliennes 21.09.2019 8 Dès 1'960 CHF SIC05 Voyage en groupe guidé  
Les Iles Eoliennes: l'air, l'eau, la terre et le feu - Circuit guidé Sicile et Iles Eoliennes 05.10.2019 8 Dès 1'790 CHF SIC02 Voyage en groupe guidé  
Histoire et paysages de Sicile - Circuit guidé Sicile et Iles Eoliennes 05.10.2019 8 Dès 2'050 CHF SIC01 Voyage en groupe guidé  
Le Nouvel An en Sicile: circuit guidé Histoire et Paysages Sicile et Iles Eoliennes 27.12.2019 8 Dès 2'250 CHF SIC04 Voyage en groupe guidé  

Voyages sur mesure en Sicile

Pour tout renseignement sur un voyage à la carte, appelez nos spécialistes des voyages en Sicile au bureau de Genève (tel. 022 716 30 00) ou utilisez le formulaire de contact ci-dessous.

Que voir en Sicile?

Idées de voyage pour votre circuit sur mesure
 

AGRIGENTO

La ville d'Agrigente fut fondée au VIe siècle av.J.-C. par des colons grecs sur un site d'une extraordinaire beauté. Ville aux richesses colossales, l'antique Akragas, avec une population de 200.000 habitants, fut chantée par Pindare comme "la plus belle ville des mortels". Les dévastations du temps et des hommes n'ont pas réussi à faire disparaître les superbes constructions des Temples de cette vallée enchantée.
A VISITER: la terrasse des Temples, le musée archéologique national.
ENVIRONS: Caos, Eraclea Minoa, Mussomeli, Racalmuto, musée archéologique de Gela.
 

CÀCCAMO

Village typique de l'intérieur, dominé par la silhouette crénelée de son château médiéval, le plus beau de Sicile après celui de Mussomeli.
 

CALTABELLOTTA

L'antique Kal'At Al Ballut, village aérien d'une incomparable beauté situé à 800 m d'altitude.
A VISITER: église gothique de San Salvatore, église normande du XIe s. et les restes du château arabo-normand d'où la vue est superbe.
 

CALTAGIRONE

La route qui mène de Syracuse à Caltagirone traverse une région de campagne parmi les plus fertiles de Sicile. Caltagirone, ville de 40.000 habitants, est réputée pour être la capitale de la céramique sicilienne. Les artisans de la ville, pour faire preuve de leur habileté, ont décoré en 1959 un majestueux escalier dans le centre de la ville.
A VISITER: musée de la céramique, églises et bâtiments baroques.
 

CATANIA

Deuxième ville de Sicile avec ses 400.000 habitants, elle est considérée comme la "Milan du Sud" de par son activité commerciale. Située en bordure Sud de l'Etna, elle fut presqu'entièrement détruite par le volcan au XVIIe siècle; il ne reste que les vestiges du théâtre grec, de l'odéon romain et de quelques thermes romains. Voies rectilignes, églises et palais baroques, plus tard "liberty", et maintenant modernes, voici la ville sur laquelle trône l'éléphanteau fétiche de lave de la Piazza del Duomo.
A VISITER: théâtre grec, odéon romain, Piazza del Duomo, église de San Nicolò, couvent bénédictin aujourd'hui siège de l'Université, musée Bellini (maison natale) et Teatro Massimo (théâtre lyrique).
 

CEFALÙ

C'est l'une des plus belles villes de Sicile, dominée par un imposant rocher, "La Rocca", d'où l'on jouit d'un "panorama de carte postale". Ville fondée par les Phéniciens, elle est surtout célèbre grâce au Duomo, superbe cathédrale édifiée par les Normands au XIIe siècle, où trône le Christ Pantocrator bénissant l'Orient et l'Occident. La magnifique façade est flanquée de deux tours et ornée d'un portique sous lequel se trouve un remarquable portail.
A VISITER: cathédrale, musée de la Mandralisca.
ENVIRONS: Càccamo, Castelbuono, Sto Stefano di Camastra, Castel di Tusa


ENNA

Ville aérienne perchée sur des falaises rocheuses à 948 m d'altitude, fondée par les Sicules 1000 ans av. J.-C., Enna fut tour à tour, selon les vicissitudes de l'histoire grecque, carthaginoise, romaine et arabe. Ombilic historique et géographique de la Sicile, la ville fut l'un des centres les plus importants de la vie culturelle et politique du royaume normand et conserva ce rôle lors de l'avènement de la dynastie souabe en Sicile.
A VISITER: Castello di Lombardia, belvédère et terrasses.
ENVIRONS: Calascibetta, Caltanissetta, l'abbaye de Santo Spirito, Lac de Pergusa, Morgantina, Sperlinga.
 

ERACLEA MINOA

Ville fondée par Sélinonte à la fin du VIIe s. av. J.-C., et détruite par les armées carthaginoises avant la conquête romaine.
A VISITER: théâtre grec, vestiges de maisons romaines, falaises blanches sur la mer d'Afrique.
 

ERICE

Au-dessus de Trapani, perchée sur un rocher haut de 750 m, s'élève la ville aérienne d'Erice, l'antique Erix, dont les fortifications étaient attribuées aux Cyclopes et à Dédale. Sur l'acropole qui dominait toute la Sicile occidentale s'élevait le légendaire temple d'Astarté-Aphrodite, la Vénus des Phéniciens et des Grecs. Aujourd'hui, le Centre International Scientifique E. Majorana y a son siège.
A VISITER: village, remparts puniques et normands, églises.
ENVIRONS: Iles Egades, Trapani.
 

ETNA

Au bord de la Mer Ionienne, entre Taormina et Catania, se dresse, majestueux, le plus grand volcan d'Europe, un des plus grands de la Terre: l'Etna. Cette gigantesque montagne, de 1600 km2 de surface, a un périmètre de base de 300 km, et sa hauteur dépasse 3340 mètres. Cette montagne qui, comme tous les volcans de la terre, fume, crache du feu, gronde, provoque des désastres et sème la mort, a toujours suscité chez les hommes une terreur sacrée. Mais si, d'une part, les laves apportent la destruction, d'autre part elles renouvellent les surfaces cultivables et favorisent ainsi l'établissement des hommes.

A VISITER: Aci Reale, Aci Trezza, Adrano, Bronte, Linguaglossa, Nicolosi, Piano Provenzana, Randazzo, Zafferana, zone sommitale (avec guide) et Valle del Bove.
 

ÎLES EGADES

Les eaux cristallines de cet archipel situé au large de Trapani, aux couleurs changeantes, recèlent une faune particulièrement riche, qui fournit aux habitants travail et nourriture depuis plusieurs millénaires.

  • L'ÎLE DE FAVIGNANA
    La plus importante de l'archipel, est située à 17 km de Trapani. La localité de Favignana s'étend dans une baie de la côte septentrionale dominée par d'anciens forts. Dans l'île se trouve aussi la plus grosse pêcherie de thon (la tonnara) de la Méditerranée.
     
  • L'ÎLE DE LÉVANZO
    A 15 km de Trapani, c'est l'île la plus petite et la plus proche de la Sicile, connue pour son caractère sauvage et son calme. La Grotta del Genovese renferme des gravures des périodes paléolithiques et néolithiques.
     
  • L'ÎLE DE MARÈTTIMO
    A 38 km de Trapani, c'est l'île la plus mystérieuse, la plus verdoyante et la plus montagneuse de l'archipel. La paix et la beauté intacte de ce petit paradis attirent les amateurs de plongée et les amoureux de la nature.

 

ÎLES ÉOLIENNES - Voir l'itinéraire

 

MESSINA

La ville de Messine, située face au détroit qui porte son nom, est le principal point d'accès à la Sicile. Depuis sa fondation par les Grecs 700 ans av. J.-C., la ville fut plusieurs fois détruite. En 1908, Messine fut en grande partie rasée par un tremblement de terre qui fit 70.000 morts.
A VISITER: dôme normand, musée (en particulier peintures de Caravaggio et d'Antonello da Messina).
ENVIRONS: Reggio di Calabria, Tindari.
 

MODICA

Fondée par les Sicules, Modica fut, depuis le Moyen-Age, un des fiefs les plus riches et les plus importants de Sicile. Son architecture porte les traces des différents styles, depuis les Normands jusqu'à la Renaissance.
ENVIRONS: Scicli, Cava d'Ispica, longue vallée très intéressante pour l'étude de l'habitat humain: maisons troglodytes, catacombes chrétiennes / tombes byzantines (avec peintures), constructions médiévales, un château.
 

MONREALE

Située sur une terrasse à quelques kilomètres de Palerme, la ville de Monreale doit sa renommée à la superbe cathédrale normande bâtie sous Guillaume II en 1173 avec ses proportions grandioses, son immense cycle de mosaïques aux influences arabes (en particulier dans la représentation du Christ et dans le récit de la Genèse). A côté du Duomo, surgit le cloître d'un ancien monastère bénédictin aux colonnes et chapiteaux merveilleusement sculptés.
 

MORGANTINA

Située sur l'ancienne route de Syracuse, à 6 km d'Aidone. Habitée depuis l'âge du bronze, elle fut hellénisée dès le VIe siècle av. J.-C.
A VISITER: enceinte en maçonnerie, agora, marché, temples, autels, habitations avec belles mosaïques, dont la "maison de Ganymède".
ENVIRONS: Aidone, petit centre existant déjà au moment de la conquête arabe, qui fut important à l'époque médiévale et aragonaise.
 

MOZIA

Dans un décor extraordinaire fait de salines et d'anciens moulins à vent, pas bien loin de la côte sicilienne, on découvre un petit point vert, l'île de Mozia, la légendaire et antique Motye. L'antique cité fut fondée par les Phéniciens et devint par la suite une place forte carthaginoise. On débarque sur un môle de fortune, accueilli par un bosquet de pins, des massifs de géraniums arborescents, des oliviers et des vignes, la vraie oasis hors du monde. Les recherches de l'antique ville se poursuivent.

MUSSOMELI

Petit village de l'intérieur de la Sicile, situé à 769 m d'altitude sur un piton rocheux. A deux kilomètres du village on trouve le plus beau château de Sicile (XIVe siècle), véritable forteresse aérienne accrochée au sommet d'un rocher solitaire.
 

NOTO

Noto est la ville baroque de Sicile par excellence. Reconstruite à quelques kilomètres de la cité ancienne rasée par le tremblement de terre de 1693, elle bénéficie d'un plan harmonieux typique de l'urbanisme baroque: une grande artère rectiligne traverse la ville d'Ouest en Est, autour de laquelle se déploient les places, les palais, les couvents et les églises, comme dans un grand décor de théâtre.
A VISITER: la cathédrale, la place de l'Immacolata et la place Municipio avec leurs palais et leurs églises.
ENVIRONS: Eloro, Morgantina (Avola), Noto Antica, Noto Marina, Pachino, Palazzolo Acreide.
 

PALAZZOLO ACREIDE

L'ancienne Akrai, l'une des premières colonies fondées par les Syracusains. La bourgade actuelle, centre agricole et artisanal (églises baroques), a été rebâtie après le tremblement de terre de 1693 à côté de la cité antique.
A VISITER: la zone archéologique, à la sortie de la ville : théâtre grec, odéon, latomies, temple d'Aphrodite, ensemble des "santoni", 12 reliefs grandioses liés au culte de Cybèle, déesse de la fertilité.
 

PALERMO

La ville de Palerme a été dans l'antiquité une grande capitale arabe et le centre politique des Normands en Méditerranée. Ville de rêve, par ses palais, ses jardins, ses deux cent cinquante églises et ses trois cents mosquées, elle fut la synthèse vivante de l'Orient et de l'Occident.
A VISITER: Quattro Canti, fontaine Pretoria ou de la honte, Martorana, cathédrale, palais des Normands, chapelle Palatine, S. Giovanni degli Eremiti, musée archéologique, galerie régionale de Sicile à Palazzo Abatellis (réaménagée par l'architecte Carlo Scarpa - peintures d'Antonello da Messina), la Zisa, la Cuba, San Giovanni dei lebbrosi, Santa Maria dello Spasimo.
ENVIRONS: Bagheria, Mondello, Monreale, Monte Pellegrino, Piana degli Albanesi.
 

PANTALICA

Admirable forteresse naturelle, Pantalica, fondée par les Sicules, fut très prospère entre 1400 et 600 ans av.J.-C. De cette époque nous est restée cette immense nécropole creusée dans un plateau calcaire où ont été dénombrées plus de 5000 tombes de dimensions et formes très variées. Pantalica est le plus bel exemple d'habitat rupestre de Sicile.
 

PIAZZA ARMERINA

Cette ville typique de l'intérieur de la Sicile doit sa célébrité à la découverte de la villa romaine du Casale, somptueuse demeure de l'époque impériale romaine, dont les fouilles ont restitué les admirables pavements en mosaïques d'une surface de 3500 m2. Un des plus grands attraits archéologiques de Sicile.
 

RAGUSA

Important centre agricole et minier, partagé en deux parties, Raguse supérieure, bâtie après le tremblement de terre de 1693 et Raguse inférieure. Cette dernière a pris le nom antique de Ragusa Ibla. La cité, adossée à des falaises calcaires criblées de grottes et de carrières transformées en jardins, garde les traces d'Hybla Heraia, l'antique Raguse des Sicules, des Grecs et des Byzantins, et propose de beaux bâtiments de style gothique et baroque.
A VISITER: basilique de San Giorgio, églises de San Giuseppe et Sant'Antonio à Ragusa Ibla; à Ragusa, l'église de Santa Maria delle Scala, la cathédrale et le musée archéologique.
ENVIRONS: Camarina, Modica, Cava d'Ispica, Grammichele.

 

SEGESTA

La ville de Ségeste fut fondée, selon Thucydide, par les Troyens échappés de leur ville en feu. Le temple de Ségeste, remarquable exemple de style dorique, est peut-être celui qui, parmi les édifices antiques de la Sicile, donne de la façon la plus frappante le sentiment du divin.
A VISITER: temple dorique, sanctuaire élyme, le théâtre magnifiquement situé.
ENVIRONS: Alcamo

 

SELINUNTE

La colonie grecque la plus occidentale de Sicile. Ville frontière face au monde phénicien et carthaginois pendant 250 ans (VIIe-IVe siècles av. J.-C.), elle tomba finalement sous la domination punique et fut complètement détruite (vers 250 av. J.-C.). Les ruines de l'antique cité, que les Arabes appelèrent "hameau des idoles", constituent l'une des plus importantes zones archéologiques de Sicile.
 

SIRACUSA

L'ancienne Syrakousai fut le plus grand centre hellénique d'Occident jusqu'à la conquête arabe, et l'une des plus belles villes d'Europe, la rivale d'Athènes, de Carthage et de Rome.
A VISITER: théâtre grec, amphithéâtre romain, Ara de Hiéron, Latomie du Paradis et Oreille de Denys, Ile d'Ortigia, centre historique de la ville, avec fontaine d'Aréthuse et Duomo, musée 'archéologique national, récemment restructuré
ENVIRONS: château de l'Euryale (9 km), la plus importante et puissante fortification d'époque grecque construite par Denys l'Ancien 400 ans avant J.-C. La citadelle, bâtie sur un site d'une beauté exceptionnelle, d'où l'on peut jouir d'un merveilleux panorama et admirer la ville de Siracusa, était le dernier bastion de l'enceinte longue de 22 km, supérieure donc à celle construite par Aurélien à Rome 700 ans plus tard. Megara Iblea, Noto, Noto Marina, nécropole de Pantalica, Palazzolo Acreide.
 

SPERLINGA

Un des villages rupestres les plus typiques de Sicile, dominé par un château normand auquel on accède par un escalier impressionnant. C'est ici que se réfugièrent les Français après le fameux épisode des Vêpres Siciliennes.
 

TAORMINA

La petite ville de Taormine, d'aspect moyenâgeux, dominée par un vieux château, est formée d'une longue artère sur laquelle débouchent de petites rues pittoresques. Taormine offre par sa situation même, sa végétation luxuriante, la richesse de ses couleurs et son théâtre grec, un charme incomparable que n'arrivent pas à gâcher les nombreuses boutiques où l'on peut d'ailleurs trouver des objets intéressants. Le théâtre grec reste un des monuments les plus impressionnants du monde antique, autant par sa structure que par le cadre grandiose dans lequel il s'insère.

 

TINDARI

Fondée par Denys l'Ancien, tyran de Syracuse, en l'an 369 av. J.-C., Tindari surgit toute en pente sur un joli balcon jouissant d'une superbe vue sur ses "lacs".
A VISITER: murs de l'époque de Denys, théâtre grec, maison et thermes romains, célèbre sanctuaire de la Vierge noire, musée archéologique.
 

ZINGARO (réserve naturelle)

Située au coeur du golfe de Castellammare, la première zone protégée de Sicile. 7 km de côte, des roches calcaires en surplomb, de ravissantes petites criques, des fonds sous-marins pleins de vie, le promontoire de San Vito lo Capo et l'antique usine de traitement du thon (tonnara) de Scopello, aujourd'hui monument national. La flore et la faune sont aussi très intéressantes.

Choisissez votre voyage ou contactez un spécialiste

Itinéraires et prix 2019-2020

Renseignements et circuits sur mesure